Accords

Les champagnes Alfred Gratien

octobre 27, 2019

Ce n’est qu’en 2019, autour d’un somptueux déjeuner au Taillevent, que j’ai pu découvrir cette maison de champagne familiale qui existe depuis un siècle et demi et rencontrer Nicolas Jaeger, actuel Chef de cave chez Alfred Gratien. Après la présentation de la maison et du travail assez unique de leur champagne, j’ai pu déguster un dizaine du cuvées.

En démarrant sur les cuvées brutes et brutes natures, j’ai tout de suite compris la dimension de cette maison. Le brut offre un nez complexe qui tire principalement sur la brioche, le biscuits et les fruits blancs. En bouche une grande fraicheur agrume et florale se dessine tout en conservant ses arômes beurrés, que j’apprécie beaucoup. Le brut nature est plus intense au nez, sur des notes d’abricot secs, de noisette, de noix. La bulle est vive et tonique, et la bouche est minérale et acidulé, tout ce que j’aime.

En ressentant autant d’émotion à la dégustation de ces deux premières cuvées, j’avais hâte de goûter la suite. Et quelle suite… Le brut rosé, le blanc de blancs, et les millésimés : 2005, 2006 et même 1998.

Je ne vais pas m’attarder ici sur la description aromatique de ces cuvées exceptionnelles, je vous laisse le soin d’aller faire un tour au domaine pour vous faire votre propre avis. Je voudrais plutôt me pencher sur l’histoire de la maison.

Alfred Gratien fonde la maison de champagne en 1864 avec une philosophie très précise : la sélection rigoureuse des raisins issus des meilleurs crus, la vinifications en fûts de chêne de 228 litres et la limitation volontaire des volumes pour respecter le terroir. Et c’est dans le respect de cette philosophie que se succèdera la famille Jaeger aux manettes de la cave. Depuis 1990, Nicolas Jaeger s’assure chaque année les meilleures récoltes de chaque cépage, et de leur élevage en fût de chêne. Le travail du bois implique la patience. Nicolas sait accompagner ses cuvées et les attendre.

Avec toutes ces attentions mises sur le travail de leurs champagne, la maison Alfred Gratien fait partie des derniers Champagnes « faits main »

A découvrir ici

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply