Carnet de voyage

La ruée vers « l’Or du Jura »

novembre 2, 2018

Démarrer une route des vins de France par le Jura, histoire de commencer par une région des plus atypiques. Arrivée dans le village de Pupillin, et visite de l’ensemble de la région.

Pays : France                                                                                                                                                                                                                 Région : Jura                                                                                                                                                                                                                Mission : découvrir les cépages locaux                                                                                                                                                                  Durée : 3 jours                                                                                                                                                                                                             Nombre de domaines viticoles visités : 9                                                                                                                                                      Nombre de vins dégustés : une cinquantaine                                                                                                                                                  Type de vins produits : vin jaune, vin de paille, eaux-de-vie, bulles, blanc, rosé, rouge.

L’anecdote sympa :

L’essor du vin jaune remonte au XIXe siècle. Un jour où Napoléon III déguste un vin du Domaine Johannisberg, à Château-Chalon, il dit « avoir bu le meilleur vin du monde ». Le vin jaune, spécifique au Jura et appelé localement « Or du Jura », ne cesse ensuite de voir certains crus partir à des sommes folles, aux enchères. La dernière bouteille en date est vendue en 2018 à plus de cent mille euros.

Comment on le fabrique cet « Or du Jura » ?

Un cépage unique et autochtone sert à la production du vin jaune : le savagnin. Il est vendangé tard, sur-mûri. Le jus est vinifié en vin blanc sec, c’est-à-dire qu’il n’y a plus de sucre résiduel. Le vin est ensuite élevé dans des fûts de chêne usagés (pour limiter l’empreinte du bois dans les arômes) et faciliter la création de levures naturelles.

La particularité ici, c’est que les fûts ne sont pas complètement remplis. Cet espace d’air est appelé « la part des anges », ce qui génère une « prise de voile », c’est-à-dire la création de levure formant un voile au-dessus du vin, permettant une oxydation du vin, et lui donnant ces arômes si complexes et typiques de noix, d’amandes, de miel, de pain d’épice…. La période d’élevage légale est de 6 ans et 3 mois, ce qui justifie quelque peu le prix de ces vins. Et le vin est ensuite embouteillé dans les bouteilles typiques de la région : les clavelins.

Ce qu’il faut retenir :

  • C’est un des plus petits vignobles de France, et aussi un des plus originaux, avec la production de ce fameux vin jaune.
  • On y produit aussi deux types de vin liquoreux : le Mac Vin et le Vin de Paille (souvent des petits bijoux).
  • Le Comté et le Morbier sont deux fromages d’AOP produits dans le Jura, et ça c’est pas rien ! A accorder à un vin jaune ou vin de paille, en fonction de vos gouts.
  • Le village de Pupillin, où j’ai séjourné, regorge de petits producteurs (appellation Arbois-Pupillin). La balade vaut vraiment le coup.
  • La Ville d’Arbois est elle aussi à découvrir. Pas mal de producteurs de vins de l’appellation ont un caveau de dégustation dans la ville, ce qui permet de découvrir de nombreux domaines sans prendre la voiture.

Mes 3 coups de cœur :

Une vieille maison vigneronne avec caves voûtées, dans le village de Château-Chalon (classé parmi Les Plus Beaux Villages de France). Jean-Claude vous fera découvrir sa sélection de vins jaunes et vins de paille de très belle qualité.

Le domaine transforme son jardin le temps de l’été pour vous accueillir dans une ambiance bistro au bord de l’eau. Ils proposent une belle gamme de leurs vins nature, droits et très bien travaillés. Il est rare que j’aime les vins nature, mais les leurs m’ont charmée.

Grande taverne en bois typique de la région. La carte ne fait pas dans la finesse, mais la fondue au comté est à tomber, accompagnée d’un verre de savagnin.

A très vite pour une prochaine mission de taille !

You Might Also Like...

2 Comments

  • Reply
    Brandie
    mars 9, 2019 at 10:07

    Hi there! Such a good article, thank you!

    • Reply
      Leslie B.
      mai 14, 2019 at 2:09

      Thanks so much.

Leave a Reply